Désensibiliser son chien au pulseur

Désensibiliser son chien au pulseur

 

Qu’est ce que le pulseur pour chien ?

Dans mon précédent article je vous expliquais l’intérêt d’utiliser un pulseur pour chien. Retrouvez toutes les informations sur le sujet ici :

Lire: Le pulseur pour chien

Le clicker pour une désensibilisation en douceur

Le clicker est petit boitier qui fait le son « clik » quand on appui sur le bouton. On le trouve à bas prix dans les animaleries et sur les boutiques en ligne. Le clicker est un marqueur de comportement, en appuyant lorsque le chien réalise le comportement souhaité et en le récompensant par la suite vous allez renforcer le comportement. A chaque « click », et ce même si vous cliquez par erreur, le chien doit être récompensé. La récompense peut être: des croquettes, des friandises industrielles ou naturelles. Ici j’utilise des morceaux de viandes séchées de poulet maison, ma chienne en raffole et c’est très bon pour sa digestion sensible.

Les sessions de clicker rentre dans le cadre de dépense mentale pour le chien, il faut savoir que 15 minutes d’entrainement au clicker correspond à environ 1h30 de balade pour le chien. Les sessions doivent être courtes (5/10min) pour ne pas trop fatiguer mentalement le chien car un chien fatigué commet des erreurs et cela va nuire à son apprentissage. Si vous constatez que votre chien est dissipé ou se désintéresse du travail c’est signe qu’il faut arrêter, demandez lui un exercices simple comme un « assis », cliquez et récompensez. C’est important de terminer une séance sur une réussite.

 

Un protocole pour désensibiliser le chien au pulseur

Je vous propose un protocole simple pour désensibiliser votre chien au pulseur. Ce protocole est une trame, un axe de travail, il vous appartient de l’adapter en fonction des réactions de votre chien, de sa sensibilité et de son apprentissage. Il est logique qu’un chien bien dans ses pattes aura besoin de moins de séances d’entrainement qu’un chien craintif, peu sûr de lui ou qui a été victime de traumatismes. La clé est d’aller étape par étape et de ne surtout pas contraindre votre chien ou le mettre en échec. Le clicker est un outil qui peut être utilisé de différente manière, ici dans ce protocole nous allons l’utiliser sous la forme de travail appelé: Shaping. Une consœur, Cynotopia, propose un document sur le shaping si vous souhaitez en apprendre plus : Cliquez ici.

 

Etape 1: Présenter le pulseur

Déposer le pulseur éteint au milieu de la pièce. Munissez vous du clicker et de vos friandises. Le but de cette séance et de récompenser toute interaction avec le pulseur: un regard, une approche, le renifler, le toucher du museau,… Dès que votre chien le regarde, clicker et récompensez le avec une friandise en la jetant dans sa direction au sol.

Le chien va se questionner:  » Attends attends ! Il s’est passé quoi là ? Pourquoi j’ai une friandise? ». Il va réfléchir et réitéré, il regarde vous clicker et récompensé, votre timing est très important, soyez concentré sur votre chien ! Il va vite comprendre qu’en regardant il est récompensé, il va naturellement s’en rapprocher, on récompense. Il va peut être le renifler, on récompense, etc. Si il y a contact avec le pulseur, que le chien s’assoit à côté, se couche à côté, qu’il est à l’aise autour du pulseur vous avez atteint votre objectif de la séance ! Cliquez et donnez lui un jackpot (plusieurs friandises) et stoppez la séance.

 

Etape 2 : Manipuler le pulseur éteint

Votre chien vous voit ressortir le pulseur, il en a un souvenir positif (=friandises). Déposez le pulseur au sol comme la fois précédente, récompensez quand le chien s’en approche. Puis manipulez le pulseur éteint, appuyez sur les boutons, bougez le tuyau.

Récompensez quand votre chien est à côté, quand il renifle et interagi avec le pulseur. Vous pouvez s’il est à l’aise « faire semblant » de le pulser en agitant doucement le tuyau prés de lui, touchez le doucement avec. Votre chien est à l’aise avec les mouvements du pulseur qui le sèche faussement ? Vous avez atteint votre objectif de la séance ! Cliquez et donnez lui un jackpot (plusieurs friandises) et stoppez la séance.

 

Etape 3: Allumer le pulseur

Votre chien vous voit ressortir le pulseur, il en a un souvenir positif (=friandises). Déposez le pulseur au sol comme la fois précédente, récompensez quand le chien s’en approche. Réglez le pulseur au MINIMUM, tenez bien le tuyau pour éviter qu’il ne bouge dans tous les sens, cela pourrait effrayer votre chien puis appuyer pour le mettre en marche quelques secondes.

Récompensez votre chien s’il reste proche du pulseur, ne montre pas de signes de peurs. Si votre chien est anxieux, repassez à l’étape précédente. S’il se sent plutôt à l’aise, rallumez plus longtemps et continuez de récompenser. Votre chien est à l’aise avec le bruit du pulseur immobile ? Vous avez atteint votre objectif de la séance ! Cliquez et donnez lui un jackpot (plusieurs friandises) et stoppez la séance.

 

Etape 4: Manipuler le pulseur allumé

Votre chien vous voit ressortir le pulseur, il en a un souvenir positif (=friandises). Déposez le pulseur au sol comme la fois précédente, récompensez quand le chien s’en approche. Réglez le pulseur au MINIMUM, tenez bien le tuyau pour éviter qu’il ne bouge dans tous les sens, cela pourrait effrayer votre chien puis appuyer pour le mettre en marche. Cette fois vous allez manipuler le tuyau dans le vide (pas en direction de votre chien).

Récompensez votre chien s’il reste proche du pulseur, ne montre pas de signes de peurs. Si votre chien est anxieux, repassez à l’étape précédente. S’il se sent plutôt à l’aise, rallumez plus longtemps et continuez de récompenser. Votre chien est à l’aise avec le bruit du pulseur en mouvement ? Vous avez atteint votre objectif de la séance ! Cliquez et donnez lui un jackpot (plusieurs friandises) et stoppez la séance.

 

Etape 5: Contact de l’air pulsé sur le chien

Votre chien vous voit ressortir le pulseur, il en a un souvenir positif (=friandises). Déposez le pulseur au sol comme la fois précédente, récompensez quand le chien s’en approche. Réglez le pulseur au MINIMUM, tenez bien le tuyau pour éviter qu’il ne bouge dans tous les sens, cela pourrait effrayer votre chien puis appuyer pour le mettre en marche. Cette fois vous allez tenir le tuyau qui propulse l’air dans une direction.

Récompensez votre chien s’il reste proche du pulseur, ne montre pas de signes de peurs. Si votre chien est anxieux, repassez à l’étape précédente. S’il se sent plutôt à l’aise, rallumez plus longtemps et continuez de récompenser. Récompensez aussi votre chien s’il passe dans le souffle du pulseur. S’il est à l’aise essayez de mettre l’air quelques secondes sur sa fourrure de préférence sur les flancs (évitez les oreilles, les yeux, les coussinets, les parties génitales). Votre chien est à l’aise avec le bruit du pulseur et l’air qui lui souffle sur le pelage ? Vous avez atteint votre objectif de la séance ! Cliquez et donnez lui un jackpot (plusieurs friandises) et stoppez la séance.

 

Occuper son chien pendant la séance de pulseur

Les séances de pulseur peuvent être longue sur votre chien est vraiment trempé ou simplement si votre chien, chiot est peu patient. Vous pouvez une fois se protocole mis en place, remplacer les friandises au clicker par un jeux d’occupation si votre chien ne fait pas de protection de ressource sur la nourriture. Vous pouvez lui proposer un Lickimat avec de la pâté, de la composte, du yaourt; un kong farci à la pâté, kiri, ou une friandises naturelles de mastication: tendon de boeuf séché, oreille de porc, etc. Les activités dites d’occupation (mastication et léchage) occupent votre chien, rendent le pulseur plus supportable et l’apaisent. 

 

Cet article a été rédigé par Céline DE VRY Coach Bien-être animalier, tous droits réservés.
Contact: 07.80.98.73.31 ou celine@celinebienetreanimal.com
 

 

Vous avez aimé cet article ? 

Lire: Comment occuper son chien à la maison ?

Lire: Comment optimiser la balade de son chien ?

 

Désensibiliser son chien au pulseur

3 commentaires sur “Désensibiliser son chien au pulseur

    1. Bonjour, Les friandises ne fonctionnent pas toujours je suis d’accord avec vous. Les friandises sont souvent utilisés car c’est une motivation qui fonctionne souvent. Cependant chaque chien est différent et il faut s’adapter: certains préfère la voix et les flateries, d’autres seront extrêmement motivé par le jeu par exemple. Il faut d’abord trouver la bonne motivation pour le chien et le désensibiliser en DOUCEUR en respectant ses signaux de communications (aussi appelé signaux d’apaisement) et travailler en douceur, avec patience. S’il a peut de tout c’est peut être un mauvaise socialisation, issu de traumatisme ou autre, avec des méthodes adaptées vous progresserez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut